Sauter la navigation.

SFA Newsletter

Tenez-vous au courant de nos dernières nouvelles!

Médecine Mitochondriale

SFA 2017

CONTACT

La SFA récompense le Pr Daniel Aberdam pour ses recherches sur les cellules souches et le stress oxydant

Date

02/12/2013

Le Dr Marvin Edeas, Président de la Société Française des Antioxydants, a récompensé le Pr Daniel Aberdam pour sa contribution scientifique, lors de la réunion de la SFA "Capillaires 2013" qui a eu lieu le 28 novembre dernier à Paris. 

Son intervention avait pour thématique: Cellules Souches, Reprogrammation Cellulaire et Stress Oxydatif.

 

Le Pr Daniel Aberdam est mondialement connu pour ses travaux sur les cellules souches et leurs applications thérapeutiques. Il a été le premier à démontrer la capacité des cellules souches embryonnaires (ES) murines épithéliale à reproduire, en culture, l'interaction entre l'ectoderme et le mésoderme pour la formation d'une peau reconstruite.

 


 

Concernant le Dr Aberdam:

Dr Daniel Aberdam a terminé ses premiers diplômes en sciences de la vie à Pierre et Marie Curie, (Paris, France) et son doctorat à l' Institut Weizmann (Israël) sur le potentiel oncogène de gènes homéotiques . Au cours de sa phase post-doctoral , il a découvert l'identité des gènes responsables de maladies graves de la peau humaine qui laisse ensuite le premier diagnostic prénatal pour syndromes de jonction épidermolyse bulleuse . Puis ,ses intérêts scientifiques mettent en évidence la régulation des gènes de l'épiderme via l'identification de promoteurs spécifiques de la peau .

 

Plus récemment , son groupe a mis l'accent sur ​​la physiopathologie des cellules souches et conçu des modèles cellulaires d'origine à partir de cellules souches embryonnaires qui récapitulent la peau normale et pathologique embryonnaire et la formation de la cornée . Cela a perrmis la caractérisation de gènes et les voies de signalisation impliquées dans ces étapes critiques et leur implication dans les défauts de la peau trouvés chez les patients atteints de troubles congénitaux humains, comme les syndromes de dysplasie ectodermique.

Cette équipe a été la première à démontrer la capacité des cellules souches pluripotentes à produire une peau d'épaisseur totale . Enfin, le groupe utilise un modèle cellulaire d'origine des cellules souches humaines de cancer pour définir la signature moléculaire responsable à la fois de leur différenciation et de leur résistance aux agents anti -tumoraux .

 

Dr Aberdam occupe actuellement le poste de directeur de recherche Inserm à l'Université de Paris Diderot ( Hôpital Saint- Louis , France) et professeur invité au Technion ( Israël ) .

 

Pour plus de renseignements: www.sfa-site.com